Accueil » Actualité » La DPC, un avenir bâti sur une réflexion entre le passé et le présent

La DPC, un avenir bâti sur une réflexion entre le passé et le présent

La DPC, un avenir bâti sur une réflexion entre le passé et le présent
Partagez cette publication

La démarche de la Dynamique populaire constituante (DPC) s’inscrit dans la continuité d’un long processus historique, dont elle n’est que l’héritière. Ce processus, c’est celui qui fait voir dans le peuple l’unique source de l’acte constituant légitime, au fondement de toute société politique destinée à réaliser le bonheur des citoyens. Une nation doit donc faire elle-même ses lois parce qu’elle est composée d’êtres sociaux doués de raison pour juger de ce qui leur convient. L’homme en société n’est pas destiné à se conduire par la raison d’un autre, à moins d’être considéré dans un état perpétuel de minorité, où il n’est plus citoyen mais sujet. C’est ce qu’enseignent tous les grands penseurs occupés par l’idéal républicain qui nous ont laissé le récit du peuple en action dans leurs œuvres respectives : Platon, Aristote, Xénophon, Thucydide, Cicéron, Tacite, Plutarque, etc.

Notre équipe a extrait de textes quelques précédents historiques marquant de mouvements sociaux et constituants ici afin d’éclairer davantage notre questionnement actuel pour un changement de système politique urgent.

La Liberté guidant le peuple

Partagez cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *